Pas de neige ce jour là mais une pluie tenace et glacée.

À l'instar des chevaux sous la neige ces minuscules "piafous" qui eux ne font que quelques grammes affrontent les froides bourrasques sans autre protection qu'une "doudoune" naturelle : leur duvet et leurs plumes soigneusement entretenus.

Par contre pour elles la survie est beaucoup plus aléatoire, s'abriter, échapper aux prédateurs et absorber suffisamment de calories pour espérer connaître la douceur du printemps ...



  



Alors que je venais juste de publier ce billet dédié à ces tout petits piafs fragiles mais libres j'ai été informée de l'infâme tuerie perpétrée au siège de Charlie Hebdo ...

Bertolt Brecht écrivait en 1941 "Le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde." et au-delà de la tristesse, de la colère, ce sont à ces mots que j'ai pensé.

Ne plus critiquer, ne plus rire, ne plus dessiner, ne plus réfléchir, fermer les yeux et les oreilles, rentrer dans le moule bien cadenassé de l'intolérance ?
Quelle est cette folie haineuse et meurtrière qui par la violence tente de répandre la peur ... ceci pour mieux nous museler ?

Ma réponse à cet innommable dessein d'où qu'il vienne est NON !

Chantal Guillaume.