Le soir tombe, juste un sillage et un léger clapotis ... la silhouette élégante, tranquille et assurée file pourtant à toute vitesse, ses petites palmes invisibles "tricotent" à plein régime sous la surface calme du lac ...

Il a choisi son cap le joli colvert, il sait où aller, loin là-bas sous les frondaisons de l'autre rive ... il y est déjà, plus aucune trace de son passage, silence, presqu'un rêve ... que j'ai savouré jusqu'à ce que la nuit me décide enfin à quitter ce havre de paix ... :)