Le petit blog de Mamicha

Vagabondages au gré du vent et de l'air du temps ...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 23 janvier 2008

"Mérens" en Couserans

Toutes les photos de ce blog sont en grande résolution dans L'ALBUM


                                                 Broute, broute ...


Je vais partir là-haut quelques jours en espérant revoir cette petite famille, nous sommes voisins ... le 'pitchoun' a dû bien grandir depuis l'été dernier !

" Zanimaux, les 'bêtes' (?) " voient tout ... depuis bien plus longtemps que nous, même avec 'la frange' sur les yeux , et l'innocent petit curieux qui venait trop près de la mamie bipède a bien vite perçu les signaux de prudence de sa 'moma' ...
N'est-ce pas 'Ami des millions d'amis' et 'Cavalière du Béarn'  ? :)

  
  

Pour faire connaissance ou en savoir plus, quelques sites parmi tant d'autres :

Dans mon p'tit coin de soulane-paradis je n'entendrai pas cette fois crisser la neige sous mes pas, elle est et il faudrait trop de temps pour hisser mes "vieux nonosses" à ces altitudes, mais je prends les lunettes idoines pour en rêver sereinement sous le soleil ...

A très bientôt !

Merci au 'papillon' qui a voleté dans blogou ce soir (même sur le 'prince' caché sous sa lavande) ... son blog est un espace tellement serein et léger que c'est un vrai bonheur de le visiter :)

samedi 08 décembre 2007

Mont Valier en Couserans


Petites "Rondes" autour de ma montagne préférée avec Domi en octobre dernier ...

En fin d'après-midi à Cominac




Au soleil levant sur la route du Pouech de Rogalle


...ici en compagnie du Cap de Bouirex

VALIER 001

Sur la route de Mounétou qui mène au départ du sentier de Mirabat



Sur ce sentier qui serpente en sous-bois, le Valier est dissimulé par la magnifique forêt de hêtres et de chênes, nous sommes presque arrivées au sommet ... et le voilà enfin !



vendredi 07 décembre 2007

Les Pyrénées vues du Tarn

Certains jours, la transparence particulière de l'air, fait apparaître comme par magie la chaîne pyrénéenne.

Je me trouvais ce soir de septembre, à Montgey, village perché sur une crête entre Puylaurens et Revel.

Le Mont Valier, distant de cent kilomètres à vol d'oiseau, très reconnaissable sommet arrondi à gauche sur l'horizon, me faisait un clin d'oeil dans la lumière très pure du soleil couchant.

Je suis restée là, pleine d'émotion, jusqu'à ce que la nuit efface cette silhouette familière au pied de laquelle j'ai vécu vingt ans.


MONTAGNE

Et je viens de découvir le moyen de contempler ma montagne préférée dans ses plus beaux atours ici ... bonheur !

 

Mentions légales : les documents rédigés par l'auteur et ses photographies ainsi que tous les commentaires des visiteurs sont dans le domaine public. Les documents cités et les documents liés peuvent être soumis au droit d'auteur.